La sécu étudiante : comment ça marche ?

Lycéens / Ma santé et ma sécurité sociale

Les étudiants ont leur propre Assurance Maladie, appelée Régime Etudiant de Sécurité sociale. Il a été créé en même temps que la Sécurité sociale, suite aux revendications des étudiants qui demandaient une prévoyance particulière pour les jeunes en formation. RESSCette prévoyance particulière est gérée par des mutuelles étudiantes : cela permet une gestion démocratique, respectant l’intérêt des étudiants et de leur santé, plutôt qu’une gestion financière.

Ainsi, dès l’inscription dans l’enseignement supérieur, chaque jeune passe de la Sécurité sociale de ses parents à la Sécurité sociale étudiante. Au moment de l’inscription, l’étudiant doit choisir un centre payeur : il en existe deux, la LMDE (le centre national) et un centre régional dont les organismes sont regroupés dans la structure Emevia. Les deux centres prévoient les mêmes remboursements, le choix entre les deux se fait plutôt sur la proximité et les services proposés par chacun des centres.

Attention : il existe des cas particuliers en fonction de la Sécurité sociale des parents qui prévoient un passage plus tardif à la Sécurité sociale étudiante. Il faut se renseigner avant sur les sites des différentes mutuelles étudiantes, notamment en remplissant un « diagnostic Sécurité sociale » (possible aussi sur les salons lycéens où les Sécu étudiantes tiennent souvent des stands d’info).

Les mutuelles proposent aussi des assurances responsabilité civile et des complémentaires santé. Il faut bien regarder si on est déjà couvert par la complémentaire de ses parents et comparer les remboursements et les tarifs, pour choisir ce qui est le plus avantageux.