On parle de nous

Revue de presse de PLUS

huma

Le bac n’est plus le sésame pour le supérieur

Adrien Rouchaleou, Jeudi 15 juin 2017, L'Humanité

Tirage au sort, sélection, « prérequis »… Le baccalauréat ne garantit plus la possibilité pour chaque lycéen de s’inscrire dans la filière universitaire de son choix.

C’est aujourd’hui que commencent les épreuves du baccalauréat 2017 pour les lycéens des filières générales et technologiques (les filières professionnelles planchent déjà depuis le 29 mai). Mais beaucoup d’entre eux vivent depuis plusieurs semaines une autre épreuve, tout aussi stressante et déterminante : celle de l’orientation et de l’inscription dans les études supérieures. Un passage presque kafkaïen pour un nombre croissant de bacheliers. En cause, l’augmentation du nombre d’étudiants et le manque d’investissements dans le supérieur, qui limitent le nombre de places disponibles. Résultat : 169 filières sont considérées cette année « sous tension », contre 78 l’an passé. Des filières submergées par les demandes, et qui ont parfois recours à des tirages au sort pour départager les heureux élus…

Un système qui pousse les élèves à s’autocensurer

Depuis 2009, les lycéens doivent s’inscrire avant fin avril via le dispositif « Admission postbac » (APB), un site Internet sur lequel ils doivent inscrire leurs « vœux » classés par ordre de préférence. Ceux qui font le choix d’une filière sélective (soit 55 % des élèves) voient alors leurs demandes traitées par un algorithme sur la base des bulletins de première, de ceux des deux premiers trimestres de terminale, et sur les résultats aux épreuves anticipées du bac. C’est-à-dire sur le contrôle continu, et non plus sur l’épreuve marquant la fin du parcours dans le secondaire.

Autre reproche fait à APB : sa complexité et son intransigeance, qui ne laissent pas le droit à l’erreur. « Le système APB crée une angoisse folle chez les lycéens », s’alarme Marine Bouvet, de l’association Plus (Passerelle Lycée Université solidaire), qui accompagne les futurs bacheliers dans ces démarches.

+ Lire la suite…

presse

Ils sont lycées, bientôt étudiants : des astuces pour effectuer le grand saut

Dépêche AFP, 20 fév. 2016

« Vous avez jusqu’à quand pour inscrire vos choix sur APB? » « Jusqu’au 20 mars! » clame en chœur le petit groupe de lycéens guidés par des étudiants bénévoles. Qui initient aux secrets de la vie étudiante ces jeunes de terminale, à quelques mois du grand saut dans un nouvel univers. Et avant de sauter, il ne faut manquer aucune étape. La première, indispensable, c’est l’inscription sur la plateforme admission post-bac (APB). Si ces grands ados du lycée Lucie Aubrac de Courbevoie (Hauts-de-Seine) répondent sans faillir à la première question, ils sont moins assurés à propos des autres dates-clé…

+ Lire la suite…

presse

Admission postbac, « j’vois pas c’est quoi ! »

Le Monde Campus, 11 fév. 2016

« APB ! ? J’vois pas du tout c’est quoi ! », lâchent, hilares, Nicolas, Yassine et Théo, trois compères interpellés sur le parvis du Lycée Robert Schuman à Charenton le Pont (Val-de-Marne). Quelles arcanes doivent-ils traverser pour quitter le monde du secondaire et prendre le chemin de l’enseignement supérieur ? Quels dossiers remplir ? A quelles portes frapper ?

+ Lire la suite…

France inter

Comment ne pas se noyer dans l’admission post-bac ?

Un Jour en France, 22 jan. 2016

Depuis le 20 janvier, les lycéens français sont invités à inscrire sur la plate-forme APB (Admission Post-Bac) leurs vœux d’orientation.

Université, BTS, DUT ou écoles… Le choix d’une filière est souvent compliqué.

Comment s’y retrouver sur APB ? Les professeurs et les parents sont-ils suffisamment informés ? Que mettre en place pour aider les lycéens ? Comment s’orienter en Terminale ?

+ [Ré]écouter l’émission

presse

APB 2016 : l'UNEF relance le dispositif SOS Inscription

L'Etudiant.fr, 19 jan. 2016

Le syndicat étudiant relance la campagne mise en place à l’été 2015 pour aider les bacheliers sans inscription dans le supérieur à trouver une place dans la filière de leur choix. Cette année, l’UNEF intervient en amont pour informer les lycéens dès la période des candidatures sur APB, en partenariat avec les étudiants bénévoles de l’association PLUS…

+ Lire la suite…

presse

Le 19#30, au programme : APB

Le Mouv', 19 jan. 2016

Au programme du 19#30 ce soir : ouverture des admissions post-bac, #JusteUneQuestion à Cyril Hanouna, le E-sport Twitter en mode bug total.

+ [Ré]écouter l’émission

presse

Appel à bénévoles de l'association PLUS

Etudiant de Paris, 10 déc. 2015

L’association PLUS, se mobilise pour la réussite et l’intégration des lycéens dans l’enseignement supérieur en organisant l’information des futurs étudiants sur leur nouvelle vie après le bac.
Passerelle Lycée Université Solidaire (PLUS) est née en 2014 à l’initiative de l’UNEF, l’UNL, la LMDE et Solidarité Etudiante. Partis du constat, …

+ Lire la suite…