Les autres aides financières

Lycéens / Financer ses études

Et si je n’ai pas droit aux bourses mais que j’ai une galère ?

Le CROUS dispose d’un Fonds National d’Aide d’Urgence (FNAU). Les étudiants demandeurs doivent constituer un dossier, avec l’aide d’un assistant social du CROUS, qui sera étudié par une commission dans laquelle siège notamment les élus étudiants du CROUS. Cette aide peut être versée sous la forme d’un « coup de pouce » ponctuel pour faire face à une dépense importante et inattendue, ou d’une aide mensuelle équivalente aux bourses sur critères sociaux. En cas de problèmes de financement, il ne faut donc pas hésiter à contacter les assistants sociaux du CROUS et à prendre rendez vous. Enfin, il faut aussi prendre contact avec ses élus étudiants au CROUS qui peuvent aider à la constitution du dossier (l’UNEF a des élus dans l’ensemble des CROUS).

aide-financieres-BBCLes aides financières pour le logement

La plus connue est les APL, distribués par les Caisses d’Allocations Familiales (CAF). Contrairement aux bourses du CROUS, tout le monde a droit aux APL dès qu’il y a paiement de loyer. Le dossier doit être constitué sur le site de la CAF. Il faut y déclarer ses revenus (en propre, pas celui des parents), son loyer et sa situation (personne à charge, nature du logement…). Une partie du dossier doit être complété par le propriétaire ou le bailleur. L’aide est calculée à partir du mois de réception du dossier par la CAF, avec un mois de carence pour le premier mois du bail locatif. Les premiers versements peuvent se faire attendre selon le temps de traitement du dossier.

L’aide peut couvrir la moitié du loyer et monter jusqu’à 200€ dans certaines villes. Par exemple, si mon bail commence le 1er septembre, l’aide sera calculée à partir du 1er octobre si j’ai envoyé mon dossier avant le mois d’octobre. Par contre, si je prends du retard et envoie mon dossier en novembre, l’aide ne sera calculée qu’à partir du mois de novembre. Il faut donc être très vigilant et renvoyer son dossier dès que possible : ne pas attendre octobre !

La CLE (caution locative étudiante)

Si tu recherches un appartement et que tu n’as pas de garant, tu peux solliciter la CLÉ qui peut s’y substituer. Pour faire une demande, rencart_cleends-toi sur lokaviz.fr. Une fois ta demande validée, tu pourras utiliser ta notification dans le dossier que tu remettras au propriétaire. Si celui-ci retiens ton dossier, tu fais établir une convention de garantie en même temps que le bail. Ensuite, tu cotises à la CLÉ 1,5 % de ton loyer en contrepartie de la garantie.

L’exonération des frais d’inscription

Dans beaucoup d’établissement, il existe des possibilités de se faire exonérer ou rembourser des frais d’inscription, même sans être boursier. Pour cela, il faut déposer un dossier auprès d’une commission qui examine la situation de chaque étudiant et détermine si il y a lieu de donner un remboursement. Ce sont souvent les assistants sociaux qui instruisent les dossiers, ne pas hésiter à passer par eux et par les élus étudiants pour déposer les dossiers !

Les aides locales

Il existe certaines aides, propres aux collectivités territoriales, à destination des étudiants ou des jeunes, prévues pour couvrir certaines situations spécifiques ou certains besoins particuliers. Celles-ci sont souvent recensées sur les sites internet (onglet « jeunesse », « enseignement supérieur » ou encore « solidarité »).

De nombreuses régions proposent des aides à l’acquisition d’une complémentaire santé (chèque santé ou Pass santé – cf. onglet « Aides Locales » du site). Les critères et les montants peuvent varier, il faut bien regarder chaque aide !

bus-304220_640Il existe aussi de nombreuses aides aux transports (prise en charge d’une partie des abonnements aux transports d’agglomération, tarifs réduits pour les TER ou les bus régionaux…).

Si j’ai une question ou si je rencontre une difficulté financière en cours d’année, à qui je peux m’adresser ? Il existe de nombreuses ressources d’information pour aider les jeunes dans leurs démarches. La liste suivante n’est pas exhaustive mais peut être un bon début :

  • les assistants sociaux des CROUS
  • les points info jeunesse : trouver le plus proche sur cidj.fr
  • les sites des collectivités territoriales
  • les permanences des associations et syndicats étudiants
  • la page Facebook : Galère de CROUS

Pour un problème spécifiquement lié au logement :

  • le DAL
  • l’ADIL

Autres ressources pour le logement

coopcoloc-new-v2-e1430899874533Coopcoloc : pour les étudiants parisiens ! Ce tout nouveau dispositif repose sur l’accompagnement à l’autonomie. Les locataires sont sélectionnés par la structure et accompagnés tout au long de l’année dans leurs démarches ! Pour plus d’infos, le site de Coopcoloc

Lokaviz : ce site a été créé par le CROUS pour recenser les offres de logements décents à loyer accessible. Elles sont vérifiées par le CROUS : ça évite quelques mauvaises surprises (logements insalubres, minuscules…) ! Rendez vous sur lokaviz.fr